AUTODROME PARIS achat et vente d’automobiles classiques

  AUTODROME PARIS 

 

AUTOMOBILES D'ART


Conseil en patrimoine Automobile Classique - Spécialiste Lamborghini, Ferrari, Maserati, Pagani, Aston Martin

.

 

 

 

FOURNIER MARCADIER Barzoï with 1600S Gordini engine

1966 - English version : click here

Présentation de la barquette Fournier-Marcadier en 1963 (photo d'archives)


1 - La marque Fournier Marcadier

 

Les automobiles sportives françaises d'après-guerre connaissent un fort regain d'intérêt chez les collectionneurs. C'est parfaitement justifié, quand on considère la passionnante histoire qui va de Gordini à Venturi, en passant par Alpine, Jidé, Scora, WM et Fournier-Marcadier, notamment.

Ce dernier constructeur, installé dans la région lyonnaise, produisait des cycles de haute qualité dont le cadre était réalisé en duralumin (alliage léger), une technique d'avant-garde dans les années 50, et des Karts. Il se révéla en 1963 en présentant une magnifique barquette, très inspirée de la célèbre et imbattable Lotus 23. Idée novatrice en France, la voiture était proposée en kit, l'acquéreur pouvant choisir la mécanique (Renault) qui lui convenait. En Angleterre, Lotus utilisait cette astuce pour réduire le coût de sa Seven. Coup d'essai, coup de maître. C'était une véritable voiture de course, à un prix accessible à de nombreux pilotes : 7500 Francs, soit 9500 euros d'aujourd'hui.

En 1966, la marque présentait une monoplace à châssis tubulaire et moteur Renault Gordini, l'Aral, qui préfigurait la Formule France. Cette voiture, tout comme la barquette, et le coupé Barzoï qui allait suivre allait obtenir d'excellents classements notamment en courses de côte, devançant des concurrentes bien plus réputées et plus puissantes.

 

Présentation de la barquette Fournier-Marcadier en 1963

 

Cette barquette bénéficiait d'une définition très radicale, conçue pour la compétition : moteur central-arrière, comme les prototypes contemporains, châssis multitubulaire, garde au sol et centre de gravité très bas, carrosserie profilée également très basse, réalisée en fibre de verre et polyester... Le poids en ordre de marche ne dépassait pas 460 kg. Elle fut produite à quelques dizaines d'exemplaires, et équipée de propulseurs très divers, de plus en plus puissants, de nombreux pilotes obtenant de très bons résultats en compétition.

Mieux, avec ses feux et clignotants, cette auto pouvait être immatriculée et circuler sur route (époque merveilleuse), ce qui signifie que c'est encore possible aujourd'hui ; aucune auto moderne de procure des sensations qui s'approchent de ce que l'on ressent au volant de cette véritable barquette de compétition, un privilège dont se régalent les passionnés de pilotage ! Une seconde version lui succéda, dont les ailes arrières, moins radicales, et moins belles, étaient échancrées.

 

Le Kit proposé par Fournier-Marcadier en 1963 (photo d'époque)

 

Une des premières Fournier Marcadier (CC de Chamrousse 1965). A droite, Coupé Barzoï avec ses portes en ailes de mouette et sa faible hauteur: 98 cm !

 

Le coupé Barzoï, qui lui succéda en 1969 était à peu de choses près une barquette munie d'un toit et de portes "papillon" (comme la célèbre Mercedes 300SL). Elle était munie sur option d'une suspension arrière triangulée, et pouvait être équipée d'un 1600 Gordini. Le poids était toujours très contenu, et les quelques 30 exemplaires vendus firent aussi le bonheur de pilotes dans un contexte où les compétitions n'étaient pas nécessairement dominées par les plus gros budgets ou les équipes professionnelles. Elle est aujourd'hui vraiment très rare sur le marché.

La Barzoï, tout comme la Barquette continue d'être aujourd'hui alignées en compétition historique. Elles sont de plus en plus recherchées pour leur caractère très original, leur conception hardie, d'une légèreté extrême, et un dessin qui n'a pas vieilli mais au contraire s'est bonifié. La production du constructeur se poursuivit ensuite avec une nouvelle barquette de course, dite "Canam", et le coupé Barzoï II, aux portes "papillon" rendues nécessaire par son profil très bas, une caractéristique destnée à réduire le maître-couple aérodynamique.

Nous avons eu la chance de pouvoir acquérir une Fournier Marcadier Barzoï à moteur 1600 S Gordini monté en position centrale-arrière. C'est la version la plus performante et la plus conforme à l'intention de la marque : créer une rivale de l'Alpine Renault 1600S. Notre exemplaire est fonctionnel, moteur, boîte et trains roulants en excellent état. Il de lui manque que quelques travaiux de fintion en carrosserie, et quelques connections électriques pour être totalement opérationnel.

Il est important de souligner que cet exmeplaire est doté d'une Carte Grise en règle portant la marque Fournier-Marcadier. C'est extrêmement rare et alors que la majorité des Barzoï sont configurées uniquement pour la course, notre exmplaire offre le plaisir de rouler tranquillement sur route.

PRIX : nous consulter

 

AUTODROME PARIS Spécialiste Lamborghini - Ferrari - Pagani Automobili - Automobiles Classiques - Tel: +33 (0)630 096 491 / +33 (0)145 311 249

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

VOTRE AUTO A VENDRE ? Nous recherchons Lamborghini V12, Ferrari, Mercedes, Maserati, Aston-Martin, De Tomaso.

Quelques autos que vous auriez pu acheter chez AUTODROME Paris ou Cannes...

ACCUEIL    HOME


English version

 

 

 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 Office : +(0)1 45 31 12 49 - Shipment worldwide - English website:

COMPLETE LIST OF CLASSIC CARS FOR SALE : CLICK HERE

Your classic for sale ? Autodrome buys Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

A few classic cars that you may have bought from AUTODROME Paris or Cannes...

  HOME PAGE