AUTODROME    

GRAND TOURISME A HAUTES PERFORMANCES

(Page d'archives Autodrome - 2005)

 


(Lamborghini Miura SV)

Une information incomplète, souvent sensationnaliste brouille aujourd'hui la perception de ce qui fait la valeur, la qualité et les performances des authentiques Grand Tourisme, qualifiées autrefois à juste titre de pur-sang, par analogie avec les chevaux de course.  Une quantité de "supercars" ont été présentées, parfois réellement existantes, sous forme de prototype ou de  maquette, parfois simplement en projet ne voyant jamais le jour.

De grands Groupes industriels les conçoivent et/ou les fabriquent dans le cadre de plans marketing destinés à attirer le client vers les autres marques du groupe. La presse contribue rarement à clarifier les choses, et se satisfaisait souvent de superlatifs ronflants et d'affirmations publictaires sans preuves. En faisant le point, examinons quelles automobiles sont vraiment aujourd'hui au sommet de la pyramide - celles qu'on n'oubliera pas, qui resteront dans l'Histoire - , quelles sont leurs performances et caractéristiques, et enfin qui les construit et comment.


FAITS ET CHIFFRES [archive 2005]

Nous vous présentons ci-dessous un tableau des chiffres essentiels des meilleures automobiles disponibles à la vente et homologuées en 2005. D'autres modèles ou versions de ces modèles ont été présentés depuis, mais ne changent pas fondamentalement la réflexion. Chacun se fera son opinion.

Nous avons inclus l'Enzo, même si elle n'est plus disponible à l'heure ou cet article est écrit, et reste souvent "mise en conserve" en vue de plus-value hypothétique. Voilà vingt ans, les F40 neuves firent l'objet de la même soif de profit, mais la spéculation retomba vite. Nous n'avons pas retenu la "Bugatti-Audi", jamais vraiment mise au point, notamment en raison d'une surchauffe chronique, à un tel degré que les problèmes sont devenus publics (voir notamment Sport Auto Novembre 05), mais aussi à cause d'un poids supérieur à deux tonnes, qui handicape considérablement son comportement dynamique (*).

Dans le même esprit spéculatif que la Enzo, la première Ford GT produite (nouvelle série) fut adjugée 557.000 $ aux enchères. Le piège publicitaire était grossier mais il a fonctionné, faisant dépenser pour une auto environ 4 fois le prix tarif sans aucune justification. Décidément, un jugement sûr et un conseil avisé valent aujourd'hui de l'or sur le marché de l'automobile classique. Depuis des années, nous le vérifions avec nos clients fidèles.

Nous vous présentons ci-dessous des caractéristiques les plus exactes possibles. De nos jours rares sont ceux qui vérifient les faits; beaucoup se contentent de reproduire les chiffres des constructeurs. En tout état de cause, 10 chevaux ou 10 km/h de plus ne sont pas l'essentiel: l'ensemble des qualités de l'auto et les sensations procurées comptent plus que "le dernier dixième de seconde", ainsi que la qualité du dessin et de la construction.

La donnée la plus importante est le Couple spécifique (couple moteur rapporté au poids): c'est le plus décisif pour la performance. En effet, une puissance maxi à 7000 tours est simplement absente en conditions réelles. Un conducteur expérimenté sait qu'il roule entre 2000 et 5000 tours, rarement au-delà. C'est le couple réel disponible aux régimes réels d'utilisation qui détermine la force motrice de la voiture et non la puissance maxi théorique à des régimes jamais atteints.

Rapportée au poids, la valeur de couple mesure donc la capacité d'accélération de l'auto en utilisation réelle. Cette vérité est connue des ingénieurs et pilotes. A puissance maximum égale, une voiture légère et disposant d'un couple très élevé accède aux performances les plus élevées. C'est d'ailleurs pourquoi la Veyron, avec un poids réel de plus de deux tonnes, reste en dessous des meilleures sportives en comportement, surtout bien entendu en virage, où son inertie énorme la handicape considérablement.

Les conducteurs de Pagani et de Koenigsegg (disposant de 25% de couple spécifique de plus que leur plus proche concurrente, voir ci-dessous) savent aujourd'hui à quel point ce facteur couple/poids fait la différence. Voyons les chiffres :

 

  Châssis Architecture Moteur Cylindrée Puissance Couple (Nm) Poids Couple spécifique Nm/tonne Vitesse 0 à 100 km/h Prix (€) Notes
Pagani Zonda F Clubsport Coque carbone V12 Atmo 7300 650 780 1230 634 350 3"6 478.000 HT 25 Coupés, 25 Roadsters.
Konigsegg CC8S Coque carbone V8 Turbo 4700 650 750 1200 625 365 3"5 425.000 HT Versions ultérieures plus puissantes.
Ferrari Enzo Coque carbone/Aluminium V12 Atmo 6000 660 650 1360 477 350 3"65 665.000 TTC Plus disponible. Environ 400 exemplaires.
Porsche Carrera GT Coque Carbone/Aluminium V10 Atmo 5700 612 610 1400 435 330 3"9 470.000 TTC Environ 2000 exemplaires.
Mercedes SLR Carbone/Aluminium V8 Turbo 5400 620 750 1750 428 330 3"8 460.000 TTC Environ 3500 exemplaires.
Ford GT Tubulaire Aluminium V8 Turbo 5400 500 450 1450 310 320 4" (est) 175.000 TTC 1500 exemplaires/an.
Lamborghini Murciélago Tubulaire Acier/Carbone V12 Atmo 6200 580 650 1650 394 330 4" 230.000 TTC Environ 400 exemplaires/an
Aston Martin Vanquish Aluminium et carbone V12 Atmo 5900 460 542 1840 295 306 5" 240.000 TTC 300 exemplaires/an.

 

Dans le passé, d'extraordinaires et véritables Grand Tourisme, souvent dérivées de la course ou conçues dans ce but, des pur-sang uniques dans l'histoire, ont défrayé la chronique et fait battre les coeurs. La tradition, la légende même du Grand Tourisme, a peut-être commencé avec les Ferrari des années 50-60, véritables voitures de course mises en vente pour des clients eux-mêmes pilotes ou passionnés de vitesse et de mécanique. 

Elles ont montré de nouveaux horizons, rompu avec le conformisme et la grande banalité des voitures industrielles. De telles voitures ne sont plus fabriquées; les exemplaires existants se négocient à des prix substantiels, car leur valeur historique et de collection augmente avec le temps ; ils sont le sommet de ce que la technique et le talent peuvent produire. Il continuera d'en exister, car cette aspiration à la perfection technique, à la griserie fabuleuse d'un engin capable de vitesse et de comportement dynamique au-delà de la normale n'est pas près de finir, heureusement.

Voici un échantillon - non exhaustif - de quelques monstres sacrés des dernières années. Les prix indiqués sont ceux du neuf au moment où les voitures étaient disponibles.

 

  Châssis Architecture Moteur Cylindrée Puissance Couple (Nm) Poids Couple spécifique (Nm/tonne) Vitesse (km/h) 0 à 100 km/h Prix approx. (€) Notes
Dauer-Porsche 962 LM Coque carbone Flat-6 bi-turbo 3000 730 700 1200 583 404 2"9 950.000 Copie de la voiture victorieuse  au Mans 94. 
MacLaren F1 Coque carbone V12 Atmo 6100 627 650 1150 565 365 3"4 550.000 100 exemplaires dont 64 de route.
Mercedes CLK GTR Coque carbone V12 Atmo 6900 600 770 1550 496 320 3"8 1.600.000 22 exemplaires. Modèle de course "civilisé".
Porsche GT1 Chassis tubulaire Flat 6 bi-turbo 3200 545 600 1150 521 315 3"7 780.000 30 exemplaires. Modèle de course "civilisé".
Bugatti EB110 SS Carbone / Aluminium V12 4 Turbos 3500 611 610 1250 488 350 3"5 400.000 31 exemplaires
Ferrari F50 Carbone/Moteur porteur V12 Atmo 4700 520 470 1260 373 325 3"85 410.000 349 exemplaires
Lamborghini Diablo GT (*) Acier/alu V12 Atmo 5700 575 630 1460 431 338 3"9 160.000 83 (345 km/h avec couple long)
JaguarXJ220   V6 Bi-turbo 3500 540 640 1500 426 340 4" 440.000  

(*) La Diablo SVR, version de course, allégée et modifiée, de la Diablo, n'a été produite que pour le Trophée Lamborghini, et n'est donc pas disponible sous forme homologuée ; ses performances sont au niveau de la Diablo GT.

 

Dauer-Porsche 962 LM

COMMENTAIRE.

Aujourd'hui (*), les véritables Grand Tourisme à haute performance qui soient à la fois homologuées et disponibles à l'achat sont peu nombreuses : Porsche Carrera GT, Lamborghini Murciélago (et Gallardo), Mercedes SLR, Ford GT, Pagani Zonda C12F. La Enzo dont la production est terminée est aussi dans cette classe en performance. Cela étant dit, encore faut-il savoir qui fabrique quoi.

(*) 2005

 

Enzo Ferrari devant une Ferrari 330 GT (première série).

Prenons l'exemple de la Lamborghini Gallardo. Même si la presse parle souvent le langage marketing des grands constructeurs, ce modèle n'est pas vraiment une Lamborghini (marque Italienne, nous le rappelons) en tout pas une Lamborghini telle que cette marque a existé depuis quarante ans à Sant'Agata : elle est aujourd'hui ni plus ni moins qu'une Audi de sport badgée Lamborghini

Conception du V10 inspiré de deux V5 de Golf accolés (alésage porté de 90,2 mm à 92) fondu en Angleterre et usiné en Hongrie comme les autres moteurs Audi, traction intégrale et technique du châssis en aluminium typiquement Audi, même la clef de contact est désormais le modèle habituel du géant Allemand... Quant au style, évidemment essentiel pour un pur-sang, il est dû à un styliste maison (L. Donkelvolke, ex-Audi et Skoda), et n'a plus rien de commun avec les chefs d'oeuvre de Gandini ou Touring ; il s'inscrit dans la multitude de concepts cars habituels, sans saveur, proposés par d'autres grands groupes industriels.

La Gallardo est certes puissante et rapide, mais si on la compare sérieusement à une Countach ou à une Diablo, elle a surtout le caractère... d'un "segment de marché" vu par Audi. Du reste,  la présentation de l'Audi Le Mans (même V10, même structure), confirme cette politique de banque d'organes, de cible marketing, qui aboutit à la désintégration progressive de la personnalité de la marque.

Pour ne pas être accusé de partialité, citons le "Moniteur Automobile" qui écrit à propos de cette voiture : " la structure complète en aluminium (assemblage d'extrudés, de tôles et de nœuds en fonderie) ne pèse que 250 kg et est fabriquée à Neckarsulm, en Allemagne, comme celle de l'Audi A8. De même, si le V10 tout en aluminium installé en position centrale arrière est dûment badgé Lamborghini, les blocs et culasses (...)  usinés à Györ, en Hongrie, comme de nombreux autres moteurs Audi."

 

Devant l'atelier de montage Laborghini à Sant'Agata, les palettes métalliques servant à livrer les pièces de moteur portent le sigle Audi (en bas à gauche).

 

La "néo-Bugatti" du même Groupe Volkswagen est elle aussi pour l'essentiel construite chez Audi, même si c'est à Molsheim que se fait l'assemblage final (selon certains, ce sont les mêmes exemplaires factices qui seraient assemblés et ré-assemblés en boucle pour donner le spectacle aux clients et à la presse, mais nous ne voulons pas y croire...).

Faut-il rappeler que les Jaguar et Aston Martin sont conçues et fabriquées par Ford (*) ? Même si les modèles de pointe de ces marques affichent 400 ou 500 chevaux, leur poids augmente proportionnellement à la liste de leurs gadgets électroniques et "aides" informatiques à la conduite, et leur caractère s'est éloigné de la conception svelte, nerveuse et racée qui fit leur gloire sur les circuits et leur réputation sur la route. Le style, dans l'un comme dans l'autre cas, semble répéter modèle après modèle les mêmes formes mal copiées sur les lignes des icônes des années soixante que furent la Type E, et les DB4 GT et DB5.

La Porsche Carrera GT, certes en progrès sur les répétitives GT2/GT3, finit tout de même en retrait de la Enzo et de la Pagani, sinon du côté des chiffres de vente, en tous cas du point de vue des performances et du prestige automobile. De même, la SLR Mercedes, conçue (toujours d'après les services marketing) avec la collaboration de MacLaren, ne dépassera pas 330 km/h, et ses performances dynamiques resteront, en raison d'un poids très élevé (1700 kg) dans des limites déjà connues. 

Pour les raisons évoquées plus haut, en situation réelle, la Pagani Zonda est à notre avis dans une classe à part. Encore émergente, la marque Koenigsegg est sa seule rivale actuelle au point de vue performances et conception.

Encore faut-il ajouter que Pagani se tourne désormais vers le marché américain et que pour des raisons d'homologations (pollution, normes de "sécurité"), un partenaire important possède désormais une forte proportion du capital. Pagani deviendra ainsi une marque assez différente de celle que nous avons connue pendant dix ans. Ces joyaux construits à la main que sont les Pagani "historiques" risquent de rester le testament d'Horacio Pagani, pour être remplacées par des GT adaptées aux normes de sécurité et d'anti-pollution mondiales, ainsi qu'à une plus grande production. Ces facteurs donneront au futur modèle, répondant au nom de code C9, une personnalité moins forte, notamment avec l'emploi d'un moteur turbo compressé.

Pour ce qui est de la Zonda F, Pagani a toujours indiqué clairement que son moteur était un Mercedes-AMG conçu et fabriqué en Allemagne (sur cahier des charges Pagani). Pour le reste, sa conception, sa fabrication, son assemblage, sa combinaison d'efficacité, de plaisir et de facilité grisante d'utilisation, grâce à son couple énorme dès 2000 t/mn, à sa légèreté, traduisent la compétence et l'énergie créatrice qui animait ses concepteurs, ingénieurs, artisans et techniciens italiens basés près de Modène, comme cela se passait jusqu'aux 70 en Italie pour certaines marques parmi les plus pretigieuses. Certes le passeport des ingénieurs et ouvriers, le lieu de fabrication, ne sont pas une garantie de qualité ni de technicité automobile, mais il est sans doute bon de rappeler "qui fait quoi".

Six cents chevaux, coque carbone, mais aussi air conditionné, intérieur sur mesure, teintes et finitions personnalisées, le nouveau Grand Tourisme de Pagani s'inscrit bien dans l'esprit et le style italien de toujours, loin des bureaux d'études hyper-informatisés et dominés par le marketing. Une automobile fabriquée à l'unité sur commande, et d'aussi hautes prestations, reste un idéal destiné à des conducteurs non conventionnels.

Autodrome est fier d'avoir été le premier importateur et distributeur de la marque PAGANI. Nos clients, en France et dans différents pays d'Europe, roulent avec l'objet de leurs passions, la meilleure automobile de son temps.

(*) article écrit en 2005

Les Pagani Zonda ont été fabriquées une à une et à la main, à Modène. C'est sans doute la meilleure sportive moderne jamais fabriquée. Environ cent exemplaires existent.

 

(*) La Veyron n'a jamais été vraiment testée dans le sens de l'analyse de ses qualités et défauts. La vitesse de pointe, très rarement mesurée, avec plus ou moins de succès - l'insuffisance des routes propices à une telle mesure servant souvent de prétexte. Certes depuis cet article la voiture a été mise en production mais les ventes, lentes, n'ont pu se poursuivre qu'à coups d'une succession de "séries spéciales", assez révélatrices de l'esprit du Groupe Audi-VW, dominé avant tout par un marketing efficace mais très néfaste pour l'identité de La Marque, hélas maintenant noyée dans ce bruit médiatique, et pour le modèle, évidemment ambitieux et intéressant.

PAGANI AUTOMOBILI COUPLE MOTEUR

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 Fixe : +(0)1 45 31 12 49 - Livraison France et international  - English website:

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

Votre auto à vendre ? Nous achetons Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

Quelques automobiles que vous auriez pu acheter chez Autodrome...