LA MYTHIQUE

LAMBORGHINI COUNTACH LP400 (l'une des 150 construites) [TROP TARD, VENDUE]

One-off Spider, ex-ROD STEWART - English

AUTODROME a retrouvé une Lamborghini Countach devenue mythique : cette LP400 "périscope" version Spider, dite "Mardikian a appartenu à la rock-star Rod Stewart

 

 

Rod Stewart à la fin des années 70.


 

Depuis plus de trente ans, l'équipe d'AUTODROME, composée d'amoureux et collectionneurs des plus belles Lamborghini au monde, recherche, pour les acquérir ou pour des clients, des modèles classiques de la marque, incluant exemplaires rares, prototypes uniques et même motos

Nous avons eu la chance de posséder, restaurer et collectionner pratiquement tous les modèles de la firme italienne. Les passionnés et collectionneurs ont notamment remarqué chez nous la  Miura SVJ Spider présentée au Salon de Genève 1981, et la Pregunta (Paris 1998 et Genève 1999). Autodrome a présenté ces deux modèles uniques au Salon Rétromobile de Paris et à l'occasion d'autres événements.

 

  

 

 

Les rarissimes LAMBORGHINI Spider classiques connues à ce jour sont toutes des prototypes fabuleux. En haut :350 GTS et Miura SVJ Spider, en bas Miura Roadster et Pregunta.

 

AUTODROME présente aujourd'hui cette autre Lamborghini classique perdue de vue depuis plus de vingt ans: la Countach Spider dite "Mardikian" du nom de l'importateur américain qui avait réalisé cette modification spectaculaire destinée à la Rock-Star anglaise Rod Stewart. Pour un collectionneur, une Lamborghini ancienne est toujours une pièce rare, mais en version ouverte, il s'agit généralement de pièces uniques d'une valeur inestimable.

 

La Carte Grise anglaise originale au nom de Roderick David Stewart (le nom complet de Rod Stewart) existe encore, portant l'adresse de la maison du chanteur à Epping, près de Londres. Cet historique ajoute à l'intérêt d'une telle automobile.

 

 

L'une des très rares photos d'époque de la Countach LP400 Spider. Notez les vitres "roadster" allégées de leur partie supérieure.

 

Albert Mardikian, à l'époque distributeur en Californie des plus belles automobiles "exotiques" européennes, était entouré d'une réputation sulfureuse, certains modèles qu'il importa n'étant "pas tout-à-fait" homologués aux USA... Il possédait deux sociétés, Trend Import pour les opérations d'importation et de vente, et Mardikian Engineering. Son personnage flamboyant inspira les premières scènes du film "Rain Man", où l'on voit Tom Cruise faire débarquer des Lamborghini Countach dans un port américain, avant de se voir refuser leur dédouanement...

Par ailleurs, c'est la société de Mardikian qui fournit aux producteurs du célèbre "Miami Vice" quelques-unes des belles carrosseries qui ont contribué à la réputation de la série.

 

Al Mardikian, importateur californien de voitures de luxe ne se laissait pas arrêter par les règlements.

Albert Mardikian : un personage réel, devenu héros de cinéma

Le film Rainman, de Barry Levinson, avec D. Hoffman et T. Cruise, commence par le

débarquement de quatre Countach - non homologuées - sur un port Américain.

le personnage central est directement inspiré par ...Albert Mardikian !


La voiture mise en vente

Photographiée ici par "Allsportauto" sur notre Stand à Rétromobile 2010.

 

La LP400 Spider dit "Mardikian" est répertoriée dans les livres historiques sur la marque et très connue des passionnés : elle représente une des rarissimes Lamborghini classiques spider, et sans doute la plus spectaculaire.

Cette Countach est sortie d'usine le 14 juin 1977. Son numéro de châssis est #1120262. Elle fut la propriété du chanteur Rod Stewart, grand amateur de super cars : il posséda aussi deux Lamborghini Miura, dont une SV, et une Diablo. La voiture fut commandée en conduite à droite selon les archives de l'usine (nous possédons une copie du registre dans le dossier historique de l'auto) ; mais du fait que Rod Stewart s'expatria aux Etats-Unis à la fin des seventies, l'auto fut re-configurée en conduite à gauche.

Elle a d'abord été utilisée à Hollywood, entretenue par Mardikian, puis ré-importée en Europe (Rod Stewart résidait alors dans la très chic bourgade d'Epping près de Londres) où elle fut conservée jusqu'en 2002, sous l'immatriculation anglaise RMK 651 R (le suffixe R correspond aux immatriculations faites d'Août 1976 à Juillet 1977). Elle est demeurée très probablement inutilisée pendant des années, d'où sa "disparition" de la vue du public, avant d'être rachetée par son second et dernier propriétaire, qui fit restaurer la mécanique voilà à peine 3000 km.

 

La LP400 Spider aujourd'hui : la carrosserie Spider aux ailes "lisses", fondues dans la forme générale, reste ahurissante. Elle exsude la puissance et la provocation.

 

La voiture se présente aujourd'hui telle qu'à l'origine, avec son célèbre toit démontable, lequel est assorti de vitres latérales en deux parties, qui permettent de rouler en "Roadster" intégral, avec vitres basses pouvant s'escamoter complètement, ou en "coupé" avec son toit complété par la partie haute des vitres latérales, comme sur les LP400 normales.

Les fameuses ailes "lisses" sont également d'origine : elles avaient été jugées un très bon compromis entre la forme pure de la LP400 et celle de la LP400S sont la ligne de démarcation est très visible entre les ailes et leurs extensions. Les roues sont celles montées d'origine sur cette version: elles équipent aussi la Bravo et la très rare LP400S "low-body" (les toutes premières LP400S).

Le toit démontable a conservé en creux la mythique forme "périscope" prévue on le sait pour implanter un rétroviseur central encastré dans le toit du cockpit, solution abandonnée, mais dont le vestige demeure sur les premières LP400. Cette forme a été masquée mais elle pourrait aisément être restaurée telle qu'à l'origine. Notre prix inclut la restauration intégrale de la carrosserie selon sa forme originale telle que délivrée par l'usine Lamborghini - tout en conservant bien sûr l'unique toit détachable. Ce travail sera effectué par les techniciens de la très prestigieuse Carrozzeria Touring à Milan.

Mardikian avait ainsi opté non seulement pour la reconstruction du modèle en Spider mais aussi pour une modernisation de la première LP400. Selon le choix du propriétaire, il serait possible de conserver cette LP400 en configuration Spider Al Mardikian tout en la restaurant pour tous les autres aspects en définition LP400 "étroite", le modèle authentique dont est née cette version Spider.

Elle affiche aujourd'hui seulement 11.700 miles, soit environ 19.000 km, très probablement véritables, compte tenu du nombre d'autos composant le garage de son propriétaire. Son origine la rend particulièrement précieuse pour un collectionneur et un passionné de la marque, en raison de la rareté absolue des spiders Lamborghini d'époque classique.

 

La Countach Spider offre le plaisir unique de conduire une LP400 en version spider. Avec 375 chevaux, la version originale ultralégère (1065 kg) était donnée pour 315 km/h !

 

La réalisation est très soignée, avec renforts notamment au niveau des montants de pare-brise. Une Lamborghini extrêmement excitante à piloter.

La moitié supérieure des vitres, amovible, transforme le "Spider Mardikian" en berlinette LP400 ! On comprend la fascination qu'exerce cette auto.

 

Le toit se monte et se démonte aisément, de même que, si on le souhaite, la partie haute des vitres. L'aileron a été provisoirement déposé sur certaines photos. En très bon état de conservation et de fonctionnement, cette Countach Spider "Mardikian", aux lignes très basses et agressives, et à la réputation mystérieuse, est une addition extraordinaire à la Collection Autodrome. Le moteur a été entièrement refait par des spécialistes réputés et délivre librement sa puissance comme dans un rêve.

Cette automobile exceptionnelle est en effet une remarquable pièce de l'histoire de Lamborghini : la marque transgressa délibérément les limites convenues, et dans les années 60-70 chaque modèle était une véritable révolution... Cette LP400 Spider - la seule Countach découvrable - s'inscrit parfaitement dans la légende des pur-sang provocants et excitants offertes par la marque de Sant'Agata. Elle possède de plus les caractéristiques techniques les plus désirables de la toute première version, la plus puissante, la plus légère et la plus rapide : avec ses carburateurs Weber de 45 mm de diamètre (réduits ensuite à 40 pour "civiliser" le moteur),  375 chevaux, un poids à peine supérieur à la tonne, et 315 km/h revendiqués comme en témoigne la documentation originale de Lamborghini.

Comme on le sait, les spiders Lamborghini classiques sont rarissimes : après les deux 350 GT décapotables de Touring et deux Miura découvertes (Bertone, 1968 et la Miura SVJ Spider du Salon de Genève 81), il y eut seulement trois prototypes en exemplaire unique : Athon (Marc Deschamps/Bertone), Raptor (Zagato 1996) et Pregunta (Marc Deschamps, 1998). La LP400 Spider s'inscrit donc dans cette tradition "d'exception absolue" : une des fabuleuses Lamborghini classiques découvrables, et même si elle ne fut pas présentée officiellement par la marque, elle est devenue un objet de collection admirable et convoité.

Cette voiture est vendue avec Carte Grise française normale, sa roue de secours Campagnolo d'origine (série étroite), et même l'ultra rare documentation originale d'époque Mardikian Engineering...

 

Restauration

 

Comme il se doit pour une aussi magnifique Lamborghini ancienne, nous avons procédé à une restauration très soignée de toute la carrosserie et de la peinture, travaux effectués par la Carrosserie Lecoq à Paris. La peinture polie à la main est exactement dans la teinte d'origine, et restitue parfaitement l'effet flamboyant et provocant d'un Roadster emblématique des Lamborghini les plus spectaculaires.

La sellerie intérieure a été également restaurée à l'identique, avec un très beau cuir souple de teinte magnolia, contrastant avec la couleur extérieure, mais aussi avec les moquettes de laine finies en brun, de même que la tapisserie du coffre arrière.

Enfin, les roues magnésium ont été restaurées dans leur couleur orignale, visible sur les photos d'époque, un bronze doré que l'on retrouve traditionnellement en combinaison avec le rouge sur les Miura et les Countach de cette période.

 

La restauration de la carrosserie, roues incluses, et du cockpit restitue la magnificence de "La Mardikian", Spider Lamborghini classique de rêve. Un choc esthétique.

(Photo Ph. Despont)


La Countach LP400 Spider est enregistrée dans l"International Lamborghini Registry, qui fait autorité en la matière.

Prix : [TROP TARD, VENDUE]

Haut de page ▲ Top


 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 Fixe : +(0)1 45 31 12 49 - Livraison France et international  - English website:

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

Votre auto à vendre ? Nous achetons Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

Quelques automobiles que vous auriez pu acheter chez Autodrome Cannes ou Autodrome Paris...

 


THE MYTHICAL ROD STEWART'S LAMBORGHINI COUNTACH LP400 SPIDER

After years of history research, Autodrome has discovered a one-off famous Lamborghini : the LP400 Spider "Al Mardikian".

This former Rod Stewart's "periscopica" LP400 in Spider version, adds the pleasure of a roadster to a legendary classic.

 

Rock Star Rod Stewart at the end of the sixties.

 

 

This mythical LP400 "Mardikian" as described in "Classic & Sports Cars" last year, after its discovery by Autodrome.


AUTODROME is well-known among Classic Cars enthusiasts: for over thirty years, in love with Lamborghini, we have been collecting and restoring all models. We have been helping collectors to acquire or sell all types of Lamborghini, including rare examples, and one-off prototypes.

After the fabulous Miura SVJ Spider (Geneva 1981), and the outrageous Pregunta Roadster (Paris 1998, Geneva 1999), we have acquired another fabulous one-off Lamborghini...

 

 

The ultra-rare period Lamborghini Spider are all famous and fabulous prototypes. Top : 350 GTS and Miura SVJ Spider, bottom: Miura Roadster and Pregunta.

 

Autodrome - Collection Lamborghini proudly presents a mythical automobile, that many believed destroyed or lost : the Countach LP400 Spider "Mardikian", named after the American engineer and importer who launched this exciting and provocative project.

 

 

One of the very rare period pictures of the Countach LP400 Spider. Note the low, roadster-style side windows.

 

Al Mardikian, a Californian distributor of the most beautiful and rare European exotics, was surrounded by a controversial reputation, due to the fact that some of the extraordinary cars that he offered to his whealthy clients were not "fully" compliant with Federal regulations ... Mardikian inspired the first scenes of "Rain Man", when Tom Cruise unsuccessfully tries to clear the US customs for a bunch of Lamborghini Countach and Ferrari... In addition, Mardikian created some of the the "Miami Vice" very special sports cars, that remain worldwide famous.

This LP400 Spider is mentionned and pictured in most books relating the History of Lamborghini, and all enthusiasts know this over-outrageous version of the iconic Countach LP400. It's one of the very few open-top classic Lamborghini, all of which are extremely sought-after by collectors (Miura Roadster Bertone, Miura SVJ Spider, Touring 400GT spider, Pregunta, Raptor...).

This Countach LP400 #1120262 was delivered on June 14th, 1977. It belonged for many years to Rod Stewart, a well-known Lamborghini enthusiast, who also owned two Miuras and a Diablo. The car was ordered in RHD as indicated in the factory documents ; however, since Rod Stewart was based in the USA at the end of the seventies, the car was then put in LHD configuration.

First driven in Hollywood and surroundings, this car was re-imported into Europe (London) where it remained until 2002, with the English registration RMK 651 R (R stands for registrations made between August 1976 and July 1977). It remained very probably unused or scarcely driven during many years, before being purchased by the second and last owner, a man who launched a complete restoration of the engine  3000 km ago, by one of the best specialists.

 

The Countach LP400 Spider as it is today: the superb roadster bodywork with its sleek shapes (wheel arches extensions blended into the bodywork) remains stunning.

 

This automobile is still absolutely authentic, with its period open top and removable roof, completed by detachable side windows enabling an integral "Roadster" configuration.

The famous sleek shapes of the wheel arches have also remained original : it's a magnificent aesthetical compromise between the pure original shape of the LP400 and the heavier LP400S style, which included a visible separation between the wheelarch itself and the extension. The wheels are the same as on the Bravo and on the very rare LP400S "low body".

Mardikian had not only created a Spider LP400 but has also modernised it, borrowing the bigger wheels and outrageous wing of the LP400S. The futur owner could easily, whilst keeping the authentich "Mardikian Spider" modification, restore the bodywork to the "narrow" body of the original LP400 "periscopica", from which this Spider was born. The result could be one of the most beautiful car ever.

The odometer show only 11.800 miles, very probably true, taking into account the number of cars in the garage of the famous owner. Its original condition with some patina, makes it very precious and desirable for any collector.

The Countach Spider offers the extreme pleasure of driving an open LP400 with all the unique specifications of the earliest Countach: 375 BHP, only 1065 kg and...315 kmh ! (195 mph)

Mardikian Engineering / Trend Imports, based in California, was an importer of Lamborghini, Ferrari, and Rolls-Royce,

but it also "federalized" and modified European hi-end sports cars, thanks to its DOT-EPA- Engineering facility.

 

 

This exceptional automobile is a piece of History in the Lamborghini saga : Ferruccio and his Team had always challenged all existing rules with outrageous, dramatic-looking  cars. In the sixties and in the seventies, each Lamborghini model was a revolution... This LP400 Spider - one of only two or three period "open" Countach - fits perfectly in the legend of the hyper provocative Sant'Agata thoroughbreds.

In addition, it offers all the exciting specifications of the earliest and best version of the Countach: 375 BHP, only 1065 kg and 315 kmh (195 mph), thanks to the generous 45 mm Weber - limited  to 40 mm for the LP400S in order to "detune" the engine for the average driver...

Classic Lamborghini are extremely rare in Spider : only two 350 GTS by Touring, 2 open Miuras (the Bertone 1968, and the SVJ Spider, Geneva 1981) ; then the "one-offs" : the Athon prototype, the Raptor by Zagato - currently for sale at 2,750.000 €uros - and the Pregunta (1998).

The LP400 Spider is therefore a very exceptional classic Lamborghini, and even though it was not officially presented by the firm, it has become a highly fascinating and sought-after collector Lamborghini.

 

Carrosserie Lecoq did a magnificent restoration of the bodywork, paintwork and upholstery.

 

Neldo Levy (Autodrome) is visibly delighted to fill the tank of the LP400 Spider, found after long years of research.

Price :  [TOO LATE, SOLD]

▲ Top


 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827  - fixed : +(0)1 45 31 12 49 - Shipment worldwide - English website:

COMPLETE LIST OF CLASSIC CARS FOR SALE : CLICK HERE

Your classic for sale ? Autodrome buys Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

A few classic cars that you may have bought from AUTODROME Paris or AUTODROME Cannes...

 

HOME