Cinquante, soixante ans après, le rêve se réalisera... (english)

Octobre 1953. Premiers tests de la Pontiac Firebird à turbine, à Milford, Michigan.

2012-2013 : l'ère de la turbine automobile pourrait commencer.

 

Une révolution se prépare en matière de véhicules terrestres: la MW1 à turbine.

 

Pour la première fois dans l'Histoire une GT à turbine devrait être commercialisée, disposant de 1500 chevaux, confortable et pourtant légère, et capable d'atteindre 430 km/h. Non seulement elle sera dotée de performances incomparables, mais offrira un luxe, un plaisir d'utilisation et un ensemble d'avantages qui dépasseront vertigineusement tous les modèles contemporains, quel qu'en soit le prix.

Si le projet est bien mené à son terme, cet événement sera retentissant, tant la machine sera performante - certains hésitent à y croire. Pourtant, quand la voiture sera présentée le visage de l'automobile de sport pourrait en être entièrement changé.

La première Pontiac Firebird illustrée en haut de cette page développait déjà 370 chevaux. Elle consommait beaucoup, éjectait des gaz à haute température, mais roulait réellement... Cinquante ans on passé. En un demi-siècle, les progrès des turbines furent considérables : rendement, puissance spécifique, longévité, robustesse, consommation, tous les paramètres ont spectaculairement progressé.

 

Montage de la Pontiac Firebird, deuxième du nom, présentée en 1956.

 

Le développement de nouveaux composants, les matériaux composites et céramiques, l'emploi massif de la simulation informatique, et l'accumulation d'une somme d'expérience en toutes conditions, ont immensément changé la donne. Aujourd'hui la turbine à gaz est notoirement au tout premier rang en performance et fiabilité, mais aussi en rapport puissance / légèreté - c'est ce qui assuré son succès absolu en aéronautique. Nous entrevoyons maintenant le vrai début de l'ère de l'automobile à turbine...

 

Rover-BRM à turbine, 10ème aux 24 H du Mans 1965  (Graham Hill - Jackie Stewart, moyenne 160km/h)


Le projet "1221"

 

L'équipe en charge du développement est discrète mais composée d'ingénieurs du plus haut niveau comme Mauro Forghieri qui fut Directeur Technique de Ferrari, et concepteur de voitures inscrites dans la légende de la marque et même dans l'Histoire. Un partenariat avec Williams International, leader de la turbine à gaz pour l'aéronautique renforce de manière décisive la capacité technique du groupe. Williams met en ce moment au point une turbine dédiée exclusivement à cette voiture et dérivée d'une version aviation.

Autodrome a toujours une approche prudente des prototypes tapageurs, dont la plupart n'a pas de substance: ce sont souvent des actions de marketing ou des intentions sans moyens. La voiture à turbine actuellement développée est d'une toute autre nature. Nous avons le plaisir de suivre ce projet révolutionnaire, et d'être en mesure d'en exposer les caractéristiques, littéralement jamais vues

Nous avons étudié en détail l'entreprise, et rencontré longuement le CEO (Chief Executive Officer, ou Directeur général), Andreas Andrianos, lui-même ingénieur de formation. Au fur et à mesure de nos contacts, nous observons la justesse technique des solutions retenues, et l'avancement du développement. La démarche est intelligente et d'avant-garde - au sens de la conquête d'un nouveau territoire - mais bien fondée et rationnelle, grâce notamment aux ressources mises en œuvre et aux partenaires technologiques. Un prototype devrait être bientôt montré et sera un peu plus tard sur la route. Comme beaucoup d'idées de génie, l'intégration d'une turbine dans une automobile apparaîtra après coup évidente.

Dénommée temporairement "Project 1221", la structure administrative et financière de l'entreprise est implantée au Royaume-Uni, mais le lieu de naissance de la voiture est Modène. Le premier modèle est nommé MW1 en hommage à Mauro Forghieri.

 

Caractéristiques

 

Par souci de concision, nous ne présentons ici que les informations essentielles, si hors du commun qu'elles se passent commentaires.

- Cette voiture existera en version deux ou trois places, et pourra être exécutée en traction intégrale ou en propulsion arrière. Les portes s'ouvriront en avant et vers le haut, offrant un accès aisé, car même si la voiture est très profilée son plancher est confortablement plus haut que la moyenne. La finition et le confort attendus sont du niveau des meilleures limousines de luxe.

- Elle sera propulsée par une turbine à gaz issue de l'aéronautique. Peu de pièces en mouvement (rotatif), large tolérance au type de carburant - fuel, kérosène, essence, alcool -, aucune vibration, lubrification quasiment à vie, puissance disponible dès le démarrage, en sont les caractéristiques principales. La turbine est accouplée sans liaison mécanique à la transmission.

- Cette turbine, probablement dérivée du modèle FJ33 Williams, développera 1500 chevaux. Elle s'inscrit dans un volume compact, et son poids est d'environ 130 kg - soit près d'une demi tonne de moins qu'un ensemble moteur-transmission annoncé pour un millier de chevaux. Elle est auto-refroidie, et fonctionne indifféremment à des températures très inférieures à zéro comme par forte chaleur.

- Les gaz de sortie de la turbine sont dirigés sous la voiture de sorte qu'un effet de sol significatif est obtenu sans nécessité d'ailerons rapportés. Ainsi, non seulement la tenue de route est considérablement améliorée mais la forme extérieure s'en trouve affinée.

- Un autre aspect important de l'entreprise est la sagesse de sa conception... Le paradoxe n'est qu'apparent: En effet, en dotant la voiture d'un propulseur si avancé, la meilleure garantie de réussite était de retenir des solutions éprouvées plutôt qu'exotiques. C'est ainsi que pour les parties importantes du véhicule des matières durables (acier inoxydable ou certains alliages), aisées à réparer et à restaurer ont été préférées à une abondance de matériaux de synthèse. Cette automobile venue du futur sera un très bel objet de luxe à posséder, et en fait construit pour la vie.

- La MW1 sera construite pour être utilisée tous les jours. Robuste, capable de rouler sur tout type de route sans crainte d'incident. La technologie des turbines autorise un véhicule solide : ce propulseur très léger permet le renforcement de toutes les structures pour une résistance considérable. De plus la turbine elle-même comporte moins de pièces ce qui signifie moins de risque d'incident, et les systèmes annexes tels que circuit de refroidissement et d'huile, par exemple, sont tout simplement éliminés et avec eux les ennuis qu'ils peuvent générer.

- La MW1 sera légère comme doit l'être une sportive même très luxueuse. Elle aura un rapport poids puissance extra-terrestre de 1 Kg par cheval, jamais envisagé sur une automobile de route. Par ailleurs, et ce peut être vital pour certains clients, la MW1 peut être blindée tout en demeurant agile. En effet, même avec 400 kg de blindage de carrosserie, plancher et vitres, son rapport poids puissance ressortira à environ 1,3 kg/cheval, largement meilleur que le chiffre revendiqué par une fameuse super-car annoncée depuis quelques années.

- Les modélisations effectuées indiquent une vitesse maximale de 430 km/h et des capacités d'accélération spectaculairement supérieures à toute automobile existante. Pour comparaison, même si elle est anecdotique, le char Abrams A1M1 est mû par une turbine à gaz de 1500 chevaux également, mais pour un poids de 60 tonnes - soit 40 fois les 1500 kg attendus pour la MW1 ; il atteint 70 km/h avec son limiteur de vitesse ou 100 km/h sans limiteur.

- Cette automobile possède encore d'autres avantages : notamment capacité suffisante pour de vrais bagages, possibilités d'aménagement raffiné de l'habitacle (bar réfrigéré, cave à cigares et autres éléments de confort à bord). La conduite à gauche ou à droite pourra être modifiée à volonté par le conducteur, un avantage pour traverser la Manche, ou pour une revente éventuelle en Angleterre par exemple. Ses dimensions seront commodes pour le conducteur: largeur inférieure à 1,90m et train arrière légèrement plus étroit que le train avant, ce qui facilite la conduite.

 

Les Pontiac Firebird ("oiseau de feu") I, II et III, toutes à turbine.


Notre analyse

 

Nous avons conduit, testé, acheté et vendu les modèles les plus rapides, puissants et technologiquement avancés. La MW1 utilisera un type de moteur entièrement nouveau, et sera donc dans une catégorie à part, non pas en concurrence avec les "super cars" d'élite que nous connaissons, mais comme une alternative entièrement différente, de même qu'un jet privé est différent d'un yacht.

Avec la technologie d'aujourd'hui, les anciens inconvénients des turbines ont disparu. L'extraordinaire combinaison de performances de la turbine est établie depuis longtemps. Si elle coûte davantage qu'un moteur à pistons de puissance équivalente, cela se justifie par l'énorme bond en matière de prestations et par le plaisir incroyable de piloter un véritable "avion de la route". Du reste un moteur à pistons de 1500 chevaux serait un mastodonte environ quatre fois plus lourd et bien moins fiable.

Leur coût de fabrication réserve encore les turbines à l'extrême élite des véhicules terrestres. Mais les démonstrateurs des plus grandes firmes ont validé depuis longtemps les qualités techniques de ce propulseur. Pour ne prendre qu'un exemple, un véhicule avancé comme l'EV1 de General Motors, dotée d'une turbine Williams associée à un générateur, a démontré les qualités de propreté et d'efficacité de cette technologie, même si ce modèle était évidemment tourné en priorité vers l'économie.

Lors qu'elle sera prête, cette automobile à turbine procurera un plaisir inimaginable, simplement inaccessible sur tout autre modèle. Par exemple sur la MW1 le couple maximum (immense) est disponible au démarrage. De ce fait, l'accélération en conditions réelles sera supérieure à tout ce qui a été obtenu jusqu'à ce jour.

Bien d'autres caractéristiques et sensations seront les ingrédients de la fête : la sonorité sera celle d'un "jet" écouté de loin - beaucoup  plus douce mais modulée exactement comme un réacteur ; le fonctionnement sera bien différent d'une simple automobile, avec toute la puissance disponible même à froid, un silence et une absence de vibrations à bord extraordinaires, l'esprit libéré des soucis de lubrification, de maintenance, car une turbine est extrêmement robuste et durable.

Ce coupé GT révolutionnaire devrait être d'une grande beauté, originale et fluide, évoquant les voitures de record, mais avec des dimensions raisonnables, et surtout un luxe total à bord: silence, confort et espace luxueux décrivent ce que sera l'habitacle...

La puissance de 1500 chevaux, en pratique illimitée, avec un poids réduit, offrira une maîtrise de la vitesse digne d'un jet privé. Les côtes seront effacées sans impression d'effort. Cette automobile construite en matériaux durables, sans électronique envahissante, bénéficiera à la fois d'un propulseur high-tech extrêmement fiable éprouvé durant des millions d'heures de vol - aux normes qu'exige l'aéronautique - et d'une structure élégamment simple et solide, sans complexité superflue, et d'une facilité enfantine à  dominer.

 

Evocation artistique par Autodrome : automobile Grand Sport & Luxe à turbine.

 


Calendrier

Le calendrier de développement et de construction était prudent et pas déraisonnable. Il permettait aux amateurs avisés d'envisager suffisamment en avance la possession d'une automobile qui, si elle est mise au point comme prévu, marquera à jamais notre époque. Les réalités industrielles, financières, ont cependant considérablement pesé sur le cours de ce projet.

La première présentation d'un prototype devait avoir lieu en 2007, mais des études supplémentaires ont reporté cette échéance. C'est durant l'année 2009 que la finalisation du propulseur devait être accomplie, avec un prototype roulant qui devait alors être conduisible. La fabrication des modèles livrables aux clients devait commencer en 2009/2010. Le retard est indéniable, mais rien n'est changé quant aux fondamentaux de cette entreprise...

Une certaine patience, acceptable vu l'enjeu, est donc requise pour ceux qui décident de participer à cette merveilleuse et stimulante aventure. Le prix de l'automobile à turbine qui ouvrira le XXIème siècle comme il convient était établi à environ 750.000 Euros en 2010. Une somme modeste pour le véhicule terrestre le plus avancé au monde, du même ordre que celui du summum des Grand Tourisme actuelles - qui demeureront d'ailleurs toujours un apogée technologique dans leur domaine.

AUTODROME s'est assuré de pouvoir disposer de plusieurs numéros de châssis parmi les premières MW1 livrables. La totalité de la production ne pourra dépasser 199 exemplaires ; mais si le marché nord-américain est ouvert à cette voiture (l'homologation semble possible du fait des caractéristiques des turbines), la demande pourrait dépasser cette quantité. C'est pourquoi chaque propriétaire bénéficie, dès qu'il a pris sa décision, d'un numéro de châssis affecté à sa voiture et correspondant à l'ordre de fabrication et de livraison.

 

Les premiers tests de la Pontiac Firebird III à turbine.

 

Certaines personnes de caractère ne résisteront pas au désir de posséder et conduire une telle machine dont la force mécanique s'apparente à celle d'un avion à réacteur. L'existence peut être plus ou moins intense, plus ou moins simple. Mais il importe avant tout de vivre complètement celle qu'on a. Premières automobiles, premiers avions à hélice, premiers jets ... Et si ce projet réussit, la première automobile à moteur d'avion que vous pourrez posséder et conduire...

Que dire de plus ? Comme l'écrivit Aristote voilà bien longtemps: "Connaître la perfection ne suffit pas ; il faut la posséder et en user". Qui vira verra.

 

En savoir plus sur la propulsion par turbine...

 

Véhicules disponibles Achat - Pagani Automobili - Base de données Autodrome - Accueil 


Fifty, sixty years after, a dream will finally come true...

The turbine-powered Pontiac Firebird. First tests in Milford, Michigan (October 1953). In 2012-2013 the era of turbine-powered supercars could begin.

 

A révolution is coming for terrestrial vehicles: the MW1 turbine car.

 

You will soon have the opportunity to order and purchase a turbine-powered Gran Turismo car with 1500 HP, capable of over 430 km/h, and suitable for comfortable everyday use. This car will offer "out-of-this world" performance, and will offer specific advantages which will open the era of a new super car breed.

The event will be an earthquake for sports car enthusiasts. The development of this revolutionnary project is indeed very well-resourced, technically and financially. When this car will be presented and available, the world of luxury sportscars will look entirely different.

In fact, it may very well expand the high-end transportation range (which currently includes private jets, yachts and super cars) to a new category: aircraft-engined automobiles.

 

Engineers assembling the Pontiac Firebird II presented in 1956.

 

The very first Pontiac Firebird had 370 HP. It was not fuel-efficient, and the temperature of exhaust gas was high - but it did drive very well and fast. That was half-a-century ago...Since then, fifty years of technical progress have enabled turbines to become the leading propulsion system when high reliability, excellent power-to-weight ratio, endurance and fuel quality tolerance are required. To fly a helicopter or a jet, this type of engine is the obvious solution, as well as one of the best power source for military tanks and heavy-duty machines.

 

The turbine-powered Rover-BRM, 10th overall at the 24 h. of Le Mans 1965 (Graham Hill & Jackie Stewart).


The project.

 

The Project Team is modest and discreet, but is composed of some of the very best engineers such as Mauro Forghieri. A former Ferrari Technical Director, Forghieri  has developped cars that remain in non only in the legend of Ferrari, but also in the History of Automobile. In addition, a close partnership with Williams International, world-leader in gas turbine manufacturing, has been established, and provides a solid research and develoment ground for the development of the car.

Autodrome has always had a cautious approach regarding prototype cars: in general they have no substance and no real perspective. Some are pure marketing, others are full of good intentions but are not resourced for success. The prototype that is currently being developped is of a totally different nature. We have been closely following this project of the ultimate state-of-the-art performance car, and we can now disclose its main characteristics, which are truly unique.

AUTODROME has been closely following the development phases. We have met with Andreas Andrianos (CEO of Project 1221), who is himself a gifted and talented automotive engineer. The information that he shared with us and the technological partnership and ressources involved, allow a very strong confidence in the future steps.

A prototype will soon be shown, and it will be on the road shortly after. This step will mean an incredible step forward in the History sports car.

Temporarily called Project 1221, the legal, administrative and financial structure of the project is based in the UK ; however, the birthplace of the car will be the legendary town of Modena in Italy. The car will be named MW1, as a tribute to Mauro Forghieri.

 

Specifications.

 

So as to stay concise we will only mention the most striking specifications.

- This car will be availble in three- and two-seater versions, and every client can choose between all-wheel drive or rear wheel drive. The doors will be hinged upwards and forward, therfore enabling an easy access aboard, further facilitated by a higher than average cockpit floor. The car will have sleek and aerodynaic shapes, but will be very confortable, with luxury standards equal to the best limousines.

- The engine is powered by a gas-turbine, a type of engine that is now extremely reliable and effective, thanks to more than fifty years of civil and military aeronautic development. The key specifications are a very limited number of moving parts, large range of fuels - standard or low quality, but kérosène or alcohol can be considered -, no vibration, almost no oil consumption, power available without warmp-up time. The turbine is coupled without any mechanical contact to the transmission, that can be used in automatic or manual mode.

- The turbine that Williams is developping for the MW1 (probably derived from the FJ33) will deliver 1500 HP. It has very compact dimensions, and weighs only around 140 kg - half-a-ton less than the engine and gearbox of a famous car claiming only 1000 HP. It needs no cooling fluid, and works at very hot or very cold temperatures. Exhaust gas temperature is lower than in conventional engines.

- The extremely favourable power-to-weight ratio of a turbine will allow an "extra-terrestrial" ratio of 1 HP per kilo ... or better.

- Computer simulations suggest that not only the maximum speed will be 430 km/h but the acceleration capabilities will be outstanding. For comparison the Abrams A1M1 tank is also powered by a 1500 HP gas turbine ... and weighs 60 tons - that is 40 times the weight of the MW1 -  and reaches 70 km/h (with limiter) or 100 km/ (without).

- The car will have an easy selectable LHD / RHD steering, which is an advantage for those who travel, for example from UK to Continental Europe, but it will also be economical for reselling the car in En gland for example, if this happens.

- This automobile will not be a racer, but on the contrary will offer many comfort and convenience features: reasonable luggage space, and it will be possible to further refine the luxurious and cosy cockpit for example with a refrigerated bar and a cigar cave. It should also be noted that the MW1 is not excessively wide (1,9 m) and more narrow at the rear, so as to further facilitate driving in urban conditions.

 

The Pontiac Firebird I, II et III, all turbine-powered.


 

Our analysis of the MW1 turbine car project.

 

We have driven, tested, bought and sold the most powerful, fast and technologically advanced cars in the world. This new MW1 will clearly be far above any other vehicle by its superior dynamic capabilities combined with a unique set of advantages never seen before.

With today's turbine technology, the superiority of the MW1 will be huge. There is a price to pay for this level of technology and performance, but the investment is clearly worth it, when one considers the gigantic step forward in performance, flexibility and driving pleasure.

The turbine will power the extreme elite of terrestrial vehicles. Many viable turbine cars have demonstrated the qualities of this type of engine, from race cars to demonstrators, and including finalised prototypes of production cars. The reasons why they have not been put in production are only linked to their manufacturing cost, and to the relatively low fuel efficiency - but the technical ability of gas turbines to combine weight-to-power efficiency and high power has been clearly demonstrated.

This will be a beautiful, sleek, aerodynamic Gran Turismo, with a compact yet distinctive style. Comfort will be the key note inside the cockpit: natural materials, quality of finish, no excess of electronics, but only highly reliable, simple technology - a luxury that one can afford when the powerplant is so advanced ...

Driving will be extremely easy, with no sense of effort whatsoever, thanks to the immense, virtually infinite power range. It's impossible to stall a turbine powered car, since the turbine has no mechanical link with the transmission. The driver will feel more relaxed, and in total control than on any other vehicle on earth.

In addition, the MW1 will be available in armoured version. Meeting this demand - vital for some people - is easy when you think that even with 400 kg added for armoured bodywork, floor and windows, the power-to-weight ratio of the MW1 turbine car (1,3 kg per HP) will stay 30% better than the figure claimed for a famous supercar, which is said to deliver 1000 HP with a weight of 2100 kg - unarmoured.

 

Artist's view : a Grand Sport & Luxe Automobile with aircraft turbine.

 


Next steps.

 

A development and construction schedule has been set. If the objectives of the Project Team are completed, a few well-informed enthusiasts will be able to secure one of the 199 planned MW1s when it is ready.

A first prototype was to be presented in 2007, but additional work was needed. Project 1221 is continueing to work and finalise the specific MW1 version of their turbine. By the end of 2009 the demonstrator  - driveable prototype - should have been be fitted either with the definitive turbine or - if not yet available - with a similar one. The construction of production cars should have stared start in 2010. However obstacles coming from the real world of industry and finance have hindered the development.

A certain patience is required for those who will make the decision to invest in this automobile of a totally new kind. The estimate price of the MW1 turbine car was 750.000 Euros in 2010.

AUTODROME has already reserved for its best clients a small number of the first 199 MW1 that will be built. The production will not be extended beyond this figure. Therefore, if the expected US homologation actually takes place, it will trigger a strong demand, and the number of cars available will probably be reached rapidly.

For every client and at any time, AUTODROME will ensure a constant liaison with the Project 1221 Team, and a tight follow-up during all the development and construction phases. Once the order is placed, each client will receive a personal chassis number, which will obviously determine the delivery schedule.

 

Testing the turbine powered Pontiac Firebird III.

 

Some people with a strong personality will not resist to the appeal of such a machine, whose power, strength and fascination belong to the aerospace world. Our life can be shorter or longer, and more or less intense. But the most important thing is to live it completely, and not waste it.

First automobiles, first planes, first jets... and now if this project comes to its conclusion, the first commercial turbine car: it would be one of the finest masterworks that money could buy.

As Aristotle put it, long ago : "With regard to excellence, it is not enough to know it, but one has to have it and to use it."

 

More on turbine and turbo-reactor vehicles.

 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 Fixe : +(0)1 45 31 12 49 - Livraison France et international  - English website:

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

Votre auto à vendre ? Nous achetons Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

Quelques automobiles que vous auriez pu acheter chez Autodrome...