AUTODROME    

 


VITESSES MAXIMALES...ET RIGUEUR.

La CD-PANHARD LM64, prototype des 24 H du Mans 1964, capable voilà plus de quarante ans, de plus de 220 km/h avec un moteur de 850 cm3. Le génie de Charles Deustch à l'œuvre.

Ce Prototype historique, une des participantes de la couse légendaire des 24 Heures du Mans 1964 est la propriété d'Autodrome.


Beaucoup de constructeurs présentent d'ambitieux concept-cars ou prototypes de salon. De ces présentations à la réalité, il y a souvent très loin. La plupart des voitures de salon, après avoir fait la une des média, ce qui est l'objectif marketing recherché, ne sont ni homologuées, ni réellement disponibles à la vente dans un réseau. Beaucoup de bruit et de prétentions, pour peu de réalité concrète, en somme (voir notamment à ce sujet Autodrome-Bulletin N°7 de Février-Mars 2004).

Rappelons que plusieurs constructeurs sérieux - Pagani inclus - peuvent construire des prototypes qui, selon réglages, pression de turbo, et définition aérodynamique, peuvent dépasser 400 km/h  - mais pas forcément pour des milliers de kilomètres, et à condition de laisser de côté les normes de sécurité, de bruit, de pollution. 

La plupart des prétendues super-cars sont en fait des "show-cars" et restent ainsi fictives, n'étant que rarement construites à plus d'un ou deux exemplaires, voire jamais disponibles, encore moins homologuées. L'un des exemples en est le prototype Volkswagen W12 exposée en 1997 fermement présentée jusqu'en 2003 comme destiné à la mise en production, avec une vitesse annoncée de 350 km/h. Le Groupe VW a fini par reconnaître que cette voiture ne pourrait pas être produite. Il s'agissait simplement de redorer l'image de la marque.

Cette réalité confirme que la mise au point et la production de véritables Grand Tourisme à hautes performances est loin d'être à la portée de tous les constructeurs. De grandes firmes ne sont pas en mesure de faire aussi bien que certaines marques de dimension modeste, mais disposant d'une technologie d'avant-garde, d'une rigueur hors du commun, et d'une véritable capacité de recherche, de développement et de production professionnelle.

Le pari d'Horacio Pagani apparaît d'autant plus réussi que sur le marché aucune voiture de sport homologuée et disponible à la vente n'offre un couple moteur à bas et moyen régime qui s'approche de celui de la Zonda F. Sur cette voiture hors-normes, le rapport couple maximal/poids est le plus élevé du monde.

 

VITESSE ... ET CRITERES EQUITABLES

 

Un test de vitesse a été publié en 2003 par un magazine français. La rédaction a indiqué que Pagani avait refusé de participer ; c'est vrai mais les raisons de son refus, pourtant clairement formulées, étaient étrangement absentes de l'article. Le sensationnalisme ne justifie pas tout. L'usine avait demandé un droit de réponse: il n'a pas été publié. Nous le rappelons donc ci-dessous.

Beaucoup de voitures prototypes ou de course - nullement faites pour rouler des milliers de kilomètres, ni pour répondre aux normes de sécurité ou d'anti-pollution - peuvent atteindre des vitesses plus élevées que les autos homologuées. Hors de toute contrainte de législation, de robustesse, ou de circulation sur route ouverte, un prototype peut aisément être équipé de différents turbos, rapports de boite et être réglé aérodynamiquement pour une vitesse de pointe très élevée, si l'on sacrifie les autres paramètres.

 

Dans une comparaison de bonne foi les règles sont les mêmes pour tous. Or le test publié présentait à la fois des voitures homologuées, et des prototypes non-homologués, sans aucune explication pour les différencier . Cette confusion fausse la comparaison. En lisant l’article, le public pouvait penser que certains constructeurs importants sont incapables de construire des voitures qui dépassant 360 Km/h. Or plusieurs constructeurs, dont Pagani, sont bien à même de faire rouler leurs automobiles encore plus rapidement, dès l’instant qu’on raisonne sans règles, ni homologation, et sans tenir compte de la fiabilité.

Pour être en conformité avec les réglements une auto doit passer de sévères tests qui vont des normes anti-pollution au niveau sonore, en passant par la sécurité active et passive, et qui apportent de sérieuses contraintes. De plus un constructeur doit démontrer sa capacité à respecter des standards de qualité, à assurer une production suivie, et fournir à ses clients une garantie et un service après-vente sérieux. De ce fait, confronter une auto de production à des prototypes est tout simplement trompeur.

Le récent essai de la VW-Veyron par Sport-Auto en est une flagrante démonstration. Le fait que plus de la moitié des Veyron présentées comme livrables aux clients étaient en panne confirme ce que nous expliquons depuis des années : le marketing et l'argent ne suffisent pas ; produire une Grand Tourisme de pointe aux performances extrêmes, parfaitement fiable et homologuée, n'est pas donné à tous.

L'un des plus grands ingénieurs européens, qui a participé à mise au point de la Veyron, nous a confié récemment qu'en raison notamment des problèmes de surchauffe et et poids, cette voiture n'était jamais parvenue à un stade de mise au point fiabilisé.

Beaucoup de projets et de prototypes sont présentés chaque année, comme la Veyron. Certains revendiquent des performances flatteuses. Mais la plupart reste à l’état de maquette ou d’exemplaire unique, faute de répondre aux exigences de sécurité, d’homologation et faute de pouvoir s'appuyer sur une capacité, démontrée par le fabricant, d’une production suivie.

Du reste, si l'on tient compte de véhicules produits à l'unité, la Dauer - Porsche 962 (ci-dessous) a déjà atteint 404 Km/h, et certains prototypes du type de ceux alignés au Mans seraient homologables moyennant quelques modifications. Mais un prototype de course muni d'un silencieux n'a rien à voir avec une voiture fiable, garantie, testée et conduisible par chaque client.

 

Sur une plaque apposée à l’entrée du circuit de Nardo, on peut lire que le prototype C111 Mercedes, déjà voilà vingt-cinq ans en 79, a roulé à une vitesse de 403 Km/h... Quelques années plus tard, en 1988, sur le circuit du Mans, le pilote français Roger Dorchy, au volant de la WM-Peugeot, réglée en vue d'atteindre la plus haute vitesse possible, est chronométré à 405 km/h, établissant un nouveau record pour la vitesse de pointe en course aux 24 Heures du Mans...

 

Deux versions de la Mercedes C111 prototype.

 

Il est évident qu'un quart de siècle après, ces 403 km/h peuvent être largement dépassés.

 

Une voiture équipée d'un V12 Mercedes-AMG de dernière génération, réglé pour une puissance maximale et la plus haute vitesse de pointe, en laissant de côté sécurité, manœuvrabilité, normes de bruit et d'anti-pollution...pourrait dépasser 420 km/h d'après les estimations (voir aussi la Sauber C11, dont la Pagani est inspirée).

 

La vitesse maximale des Zonda F, régulièrement commercialisées, homologuées, garanties et fiables, est définie en usine pour offrir le meilleur comportement global sur tous les paramètres,  y compris stabilité, tenue de cap, sécurité active, capacité d'emprunter des routes médiocres, tous ces avantages se cumulant au bénéfice du conducteur. Conformément à sa politique, Pagani ne déclare pas de vitesse maximale (l'usine indique simplement: "plus de 345 km/h"), car un seul facteur ne peut pas, loin de là, rendre compte de la performance totale dont est capable la Zonda. 

 

On peut augmenter la vitesse de pointe d'une Zonda en la réglant différemment, sans limiteur, avec un compromis différent sur la stabilité et sur les dispositifs aérodynamiques qui contribuent à la sécurité et facilité d’exploitation de la voiture -, de fermer certaines prises d’air, modifier les réglages moteur pour le besoin du test :  tout est alors possible dès l’instant qu’il n’y a pas de règles... 

 

Chacun peut juger. A long terme, la rigueur sera toujours reconnue.

 


 

Tel. +33 (0)630 096 491 ou  +33(0)686 699 827 Fixe : +(0)1 45 31 12 49 - Livraison France et international  - English website:

LISTE COMPLETE : AUTOMOBILES CLASSIQUES DISPONIBLES

Votre auto à vendre ? Nous achetons Lamborghini, Ferrari, Lotus Europe S1, Maserati, De Tomaso Mangusta.

Quelques automobiles que vous auriez pu acheter chez Autodrome...